Mercedes CLC, un pied dans chaque génération : 2

Publié le par VLMdesigner

Mercedes revient souvent en ce moment, ce n'est pas pour faire de la publicité ni pour montrer une préférence mais bien parce que l'actu de la marque est très animée ! Une nouvelle, enfin, une nouvelle-ancienne vient s'ajouter à la pléthore de modèles sortant en 2008. Le Classe C sortie il y a plusieurs mois élargit logiquement sa gamme avec la variante coupé.


Mercedes-CLC.jpg
Pourquoi pas vraiment nouvelle ? Si vous êtes amateur, vous avez une impression de déjà-vu. Normal, étant donné que cette variante est la génération actuelle qui ne fait que subir un profond restylage et profite au passage pour laisser "Classe C Sport Coupé" au profit du simple "CLC" pour accroître l'effet de nouveauté. Ce restylage a pour but de modifier la version actuelle pour la fondre dans la gamme Classe C, elle en reprend le regard et la calandre de la version sportive et opte pour un bouclier mi-avantgarde mi-AMG...pas très esthétique donc. Les rétros qu'on a vu chez la SL sont ici les mêmes et une touche de chrome vient surligner les protections.

Mercedes-CLC-1.jpg
Voyons le dessin du hayon....attention les yeux ! Ce n'était pas la partie la plus réussie et cela devient assurément la pire ! Les designers ont tenté l'intégration de la forme des feux de la berline et ont supprimé l'extension de la lunette qui mangeait le coffre. Un résultat très limite où les blocs optiques nous renvoient 10 ans en arrière et où le coffre prend une hauteur que les diodes n'aident pas à digérer. L'intérieur reçoit quelques modifications touchant essentiellement le volant que je ne présente plus et des couleurs à bord légèrement différentes. Pas de quoi casser des briques.

Mercedes-CLC-2.jpg
Les + : Face avant modernisée
Les - : Restylage  peu convaincant, arrière raté.....et l'intérieur ?
Note : 2
Note visiteurs :
 

Publié dans Restylages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

papa 06/02/2008 11:40

C'est vrai quà 27000€ en départ de gamme c'est pas terrible