Pininfarina Rolls-Royce Hyperion, styluxe : 6

Publié le par VLMdesigner

Styluxe, un mot barbare pour coller les concepts de luxe et de style. Pininfarina a voulu toucher,à la demande du collectionneur Roland Hall,  à LA marque du luxe automobile, Rolls-Royce, en l'occurence au coupé Drophead et d'en faire un objet plus design, plus dans le temps, une Rolls-Royce qui n'aurait pas pris en compte la contrainte du conservatisme des acheteurs.D'un bleu cyan très C4 Picasso, couleur choquante pour une Rolls, l'Hyperion s'habille d'une carrosserie qui cache encore plus ses dimensions que la Drophead, grâce au pli latéral très voyant. La calandre typique reste, les phares à LEDs rendent mystérieux le regard mais le laisse toujours aussi austère,et la prise d'air sous le bouclier n'aide pas non plus. Après le long capot, lefameux pli tombe en allant vers l'arrière, ce qui a pour effet de baisser virtuellement la hauteur du véhicule et de casser son horizontalité ; puis il fond dans ce creux derrière la roue arrière. Au passage, les portes optent pour une ouverture suicide. La poupe, elle, esttrès inspiré par....une Bentley, la Continental GT. les feux ejectés sur les flancs tout en hauteur épure la malle mais le traitement chargé plus bas rompt le dessin. Dommage. Du bon comme du mauvais, l"Hyperion reste tout de même une auto remarquable, qui ne connaîtra pas les joies de la série, heureusement diront les puristes. 

 Les photos :




Les + : Optiques, profil dynamisé, couleur pour une Rolls
Les - : Boucliers chargés, peu d'originalité
Note : 6
Sources : Netcarshow, Caradisiac

Publié dans Prototypes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

papa 22/09/2008 14:30

Ben moi j'aime tout dans cette voiture (même la couleur qui se rapproche de celle de volets de notre maison...).je lui donne 9.

Françoise 13/09/2008 09:51

Aaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhh ! enfin une Roll's !Très bien , un seul petit détail : je n'aime pas la couleur, donc : 8 !