2008 Audi A1 Sportback Concept, A3 moins 2 : 5

Publié le par VLMdesigner

Depuis quelques années, Audi étudie son introduction sur le marché des petites voitures, en dessous de son bas de gamme actuel A3. Sa dernière tentative fut soldée par un échec, l'A2 possédait une carrosserie trop décalé et son prix prohibitif avait fait fuir le peu de client qui avait succombé à son charme avant-gardiste.

En 2005, vint la Shooting Brake, sorte de TT break puis la Metroproject en 2007 bien plus petite et plus taillé "chic" que ce le dernier prototype d'Audi : l'A1 Sportback. Dévoilée à PAris en octobre dernier, cette A1 ne fait pas dans l'originalité, elle semble être une A3 raccourcie (3,99m de longueur) et plus moderne.

La calandre "single-frame" typique d'Audi est ici accompagnée d'un couvercle translucide, laissant paraître un grillage chromé. Les optiques avant sont aussi peu inspirées car elles reprennent la forme déjà vue en "yeux froncés" depuis le Cross Coupé concept. Le profil est très classique et rappelle le dernier SUV Q5. Liés par une extension de la lunette, les feuxsont ornés de deux pentagones concentriques, partiellement cachés par une surface fumée.

Le concept est supposé embarquer un 1,4l TFSI 150ch sous le capot et un petit moteur électrique supplémentaire de 27ch placé dans le train avant. Ce dernier permet une autonomie de 100 km. Le moteur thermique est lui aussi très économique car il ne boit que 3,9l aux 100km et ne rejette que 92g de CO2 par km, des performances vertes encore jamais vues en série. Il ne délaisse pas les performances avaec un 0-100 km/h en 7,9s et une vitesse de pointe limitée à 200km/h.


L'intérieur est loin des habitudes des voitures germaniques et tend vers la sportivité italienne, voire américaine. La planche de bord est dénuée de console centrale, les commandes sont réduites au volant et à quelques molettes sous l'écran. L'ambiance sport est surtout suggérée par la sobriété, les inserts alu et les aérations en ventilateurs.

Définitivement show-car, cette Audi A1 Sportback est la prévisualisation d'un futur modèle, mais on ne saurait choisir lequel. 25cm plus courte que l'actuelle A3, elle se positionnerait en supposée A2, mais le patronyme A1 serait préféré d'un point de vue marketing pour ne pas ressortir un nom qui a fait mal aux anneaux. La suite dans le courant de l'année, soit à Genève en mars soit à Francfort en septembre.


Les + : Identité claire

Les - : Consensuelle, nom peu adapté
Note : 5


Photos : Netcarshow

Publié dans Show-cars

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article