GQ by Citroën Concept : Homme'my god (6/10)

Publié le par VLMdesigner

Elle n'était pas à Genève, car la vraie star Survolt l'aurait quelque peu eclipsée. Le GQbyCitroen était en fait à Londres, et pour la raison simple qu'il a été crée pour la magazine anglais GQ. On sent de facto qu'il n'est pas élaboré par les dernières équipes Citroën, car il laisse malgré un physique impressionnant, un air de déjà-vu.

GQ-by-Citroen-concept-2010 (10)


Le design a été confié en partie aux lecteurs, ayant envoyé leurs propositions. Ils furent inspirés, mais par les anciens concept-cars, ce GQ revêtant une robe mélangeant C-Métisse et Hypnos, une sorte de C-Métnos ou Hypnétisse. Crossover (un vrai, pas comme le Sportage), il a une gueule puissante, les derniers chevrons, mais un regard trop doux.

GQ-by-Citroen-concept-2010 (2)


Bien proportionné sous nombres d'angles, le profil laisse songeur. L'impression d'écrasement, ou ceinture de caisse élevée, donne plus envie de la contempler que d'y monter, cela sonne claustrophobien. Quant aux jantes, classiques, elles ne renvoient pas l'avant gardisme que l'on aurait pu attendre, et musclent davantage la ligne. Derrière le toit légèrement tombant, la poupe est l'élément le plus décevant du lot. On joue à l'Aston Martin, un peu comme la Peugeot SR1 Concept, pourquoi pas ? Mais ce cul est terriblement en rupture avec le reste, bercé de rondeurs ne concordant pas avec les musculatures environnantes. En conséquence, l'arrière manque cruellement de personnalité. Dommage.

GQ-by-Citroen-concept-2010 (4)


Maintenant l'intérieur. Mais pourquoi ce volant horrible ???  Chez PSA, on a vraiment pas le sens de l'esthétisme quand on s'attaque à ce que le conducteur touche le plus dans une voiture. Tiré des volants des C4 et C5, ils ont osé mettre cela, avec un méplat, dans un concept-car ! Lorsque l'on regarde la planche de bord, elle illustre un flot, des tourments de métal liquide, des compteurs digitaux d'avion de chasse, de belles pustules poussant au centre. Pareil pour le levier de vitesse, homme-my god ! Un véritable anachronisme !

GQ-by-Citroen-concept-2010 (8)


Quant aux sièges Tautz, si l'alliance du rouge et noir marche parfois (Jeanne Mas represent !), c'est raté ici. De plus je ne suis pas vraiment fan des petits cercles sur les assises. Ce qui sauve, c'est la forme générale donnant envie de s'y lotir. On préfèrera s'assoir bien dans moche (j'éxagère) que se tuer le dos dans beau, bien que j'accorde une grande valeur au style.

GQ-by-Citroen-concept-2010 (9)

En conclusion, un concept élégant, masculin aux accents de féminité dans le regard, mais comportant beaucoup de couics.

Note : 6/10
+ : tableau de bord, proportions, formes intéressantes
- : déjà-vu, arrière, volant, accord rouge-noir, phares

Publié dans Prototypes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article