Mercedes GLK Freeside/Townside, l'étoile schizophrène : 3,5

Publié le par VLMdesigner

Surpris avant l'heure sur le tournage du film "Sex & The City", le Mercedes GLK a fait parler de lui. Au Salon de Detroit, il a encore plus attiré les yeux sur lui avec sa double personnalité inattendue présentée en show-cars sous les noms explicites de Townside (grise foncée) et Freeside (blanche). Encore plus poussée que sur la Classe C, la schizophrénie donne en conséquence deux véhicules à identités bien différentes malgré le peu de différences notables. 

Mercedes-GLK-Townside.jpg
Cela se joue sur la hauteur de caisse, la calandre, la peinture premium sur la Townside, les jantes, les bas de caisses et barres de toit sur la Freeside.Dans la personnalité, le Townside joue le rôle du break surélevé haut de gamme marchant sur les plates bandes du Classe R et le Freeside joue le tout-terrain.

Mercedes-GLK-Freeside.jpg
L'esthétique générale était attendue, sur base de Classe C, ce SUV petit frère de GL s'en inspire généreusement en s'habillant d'arêtes vives et lui piquant de nombreux détails : calandre chromée à volonté, pli de carrosserie latéral montant, poignée de portes, aspect des feux.

Mercedes-GLK-Townside-1.jpg
Quand je parlais du GL, il en a pris les côtés les plus banals avec un profil vraiment commun voire plus commun, des phares timides et un coffre passe-partout au possible mais il délaisse le côté luxueux quand on regarde ses passages de roues peu glamour.

Mercedes-GLK-Freeside-1.jpg
L'intérieur est un anachronisme, on croirait replonger dans les années 80 en voyant ça ! Mis à part le nouveau style des volants, le dessin de la planche de bord est taillé à la serpe. Pas déplaisant mais très déroutant, surtout ici dans la Townside (l'autre joue avec le blanc). On connaissait le design rétro mais cela ne valait pas encore pour l'intérieur !

Mercedes-GLK-Townside-2.jpg
Les + : Double personnalité marquée, intérieur curieux...
Les - : ...des années 80, design décevant et pauvre.
Note : 3,5
Note visiteurs :

Publié dans Show-cars

Commenter cet article