Audi A3 Cabriolet, une roue dans chaque génération : 4,5

Publié le par VLMdesigner

L’Audi A3 Cabriolet arrive très tard, très très tard. La berline a été lancée en 2001, restylée en 2005 et a doublé l’offre avec la Sportback en 2004. En clair, elle se situe en fin de vie. Mais une variante plus ou moins attendue pointe le bout de son nez et débarque en concessions : sa version cabriolet. Audi a dû revoir son A3 pour que cette découvrable vive assez longtemps, le design dépassé se mue en mi-S3 mi-A4. La partie avant voient ses optiques modifiées, elles ont le fond désormais connu très travaillé où les clignotants se démarquent ; la calandre est moins grillagée, plus sombre et les blocs aérations-antibrouillards piquent un peu chez la sportive S3. 

Audi-A3-Cabriolet.jpg
    Les flancs sont également modifiés, l’aspect est plus moderne ; les barrettes de protections disparaissent et les reliefs s’atténuent. La poupe est l’élément le moins proche de l’A3, en effet, les feux fades y laissent place aux blocs du duo A4/A5 et la transfigurent totalement. Cette A3 Cabriolet a une roue dans la génération actuelle et une autre dans la prochaine, son style est celui de l’A3 avec des petits bouts de la future. Audi joue mal car est en retard sur son planning A3 et sur sa concurrente BMW Série 1 Cabriolet, mais n’a pas voulu attendre la future version. Un résultat qui la place comme presque un modèle à part, c’est esthétiquement réussi, très intégrée dans la gamme des anneaux mais que l’A3 « 2009 » mettra vite au placard lors de sa sortie.

Audi-A3-Cabriolet-1.jpg
Vidéos : dévoilée depuis un certain temps, vous pouvez la découvrir en motion sur la 1ère vidéo et testée par Fifth Gear dans la seconde.

 
Les + : Changements, sympa petit cabriolet
Les - : Classicisme "Audiesque"
Note : 4,5
Note visiteurs :


Publié dans Nouveautés

Commenter cet article